FLASHFactures d’eau : erratum sur l’adresse de règlement

Contact Plan du site

Vous parcourez un article de la catégorie Non classé

bandeau-loisir-tourisme-patrimoine

Béon, aujourd’hui et autrefois

La commune de Béon compte 450 habitants (les Béonais) et son territoire couvre une superficie d’environ 1030 hectares. Elle se situe dans le Bas Bugey à une centaine de kilomètres de la préfecture de l’Ain (Bourg en Bresse) et non loin de la Savoie dont le département est séparé par le Rhône.

Le territoire de la commune se partage entre

  • une zone de montagne menant au Grand Colombier (face méridionale de la montagne jurassienne)   aux essences très variées et qui abrite une grande variété d’oiseaux et de mammifères.
  • une zone de marais dont une partie est occupée par la Réserve Naturelle du Marais de Lavours. Ce dernier est un des derniers grands marais continentaux péri-fluviaux d’Europe occidentale et est particulièrement riche en faune et en flore. Une Maison de la réserve et un sentier sur pilotis (le plus long d’Europe) permettent de découvrir toute la richesse de ce marais.
  • des zones agricoles (production céréalière) et vignobles. En effet, le village étant bien abrité, il jouit d’un climat propice aux vignobles qui produisent des crus d’excellente qualité (label AOC des vins du Bugey) comme le Chardonnay et la Roussette pour le vin blanc  ou le Pinot et la Mondeuse pour le vin rouge (Caveau de dégustation).

La commune alliant respect des traditions et modernité, elle voit se développer une zone d’activité qui accueille des entreprises, des artisans et des commerces sur une ancienne friche industrielle réhabilitée par la Communauté de Communes du Colombier.

 Les vestiges les plus anciens recueillis sur la commune à ce jour remontent à l’époque gallo-romaine.

Vers l’an 1100, Béon fut le fief de la puissante famille de Luyrieu qui occupa d’importantes charges à la cour de Savoie du 13ème siècle . Malheureusement,il ne reste que quelques ruines du château de Luyrieu.
Le village compte plusieurs très belles maisons de maître ayant appartenu à des soyeux Lyonnais  ainsi que le Château d’Aiguy, May d’Aiguy ayant été la traductrice de l’écrivain Gertrude Stein qui venait en visite au château.
Au hasard d’une promenade dans le village on pourra admirer de charmantes petites maisons, des lavoirs et le four communal servant encore régulièrement lors des fêtes du village.
Quant à l’église Saint Laurent du  13ème siècle et le presbytère au toit en carène de bateau situés sur une moraine ils  attirent  l’œil du visiteur dès son entrée dans le village par la RD 904.
La commune est également  desservie par la gare de Culoz à 2 kilomètres.
Elle est un lieu idéal pour le repos, mais aussi pour les loisirs actifs tels que la chasse (chevreuil, cerfs, sangliers) et la randonnée (GR 9/ascension de la pointe de Chanduraz et Tour de Valromey).

Photographies d’époque de la commune de Béon

Posté le 25 mars 2013 dans Non classé.