FLASHFactures d’eau : erratum sur l’adresse de règlement

Contact Plan du site

Vous parcourez un article de la catégorie Non classé

bandeau-loisir-tourisme-patrimoine

Circuit découverte de Béon

Itinéraire de promenade dans Béon

Vous pouvez faire ce circuit seuls et vous procurer en mairie ou à la communauté de communes de Bugey Sud (contact@bugeysud-tourisme.fr – Tel : 04 79 81 29 06) un dépliant comprenant le plan du circuit ou participer aux visites guidées gratuites organisée par l’association Culoz Patrimoine.

Deux possibilités pour garer les voitures :

  • Sur la petite place du Monument aux Morts le long de la RD 904.
    A pied, prendre à gauche à la sortie du parking (direction Artemare) et longer la route départementale sur environ 300 mètres. A la cabine téléphonique, prendre à droite la rue de la Termette.
  • Quelques places de stationnement se trouvent le long de la rue de la Termette.

Départ : Rue de la Termette (A).
Durée : 1 heure.

Prendre l’Impasse du Haut Buisson (première à droite après la cabine téléphonique) puis emprunter en face un petit chemin qui grimpe à flanc de colline.
On débouche sur un chemin forestier et l’on peut continuer en remontant ce chemin sur quelques dizaines de mètres pour admirer le point de vue panoramique (B).
On peut continuer ce chemin pour se diriger vers le site du château de Lhuirieu (C) dont il ne reste malheureusement plus que quelques vestiges cachés par la végétation.
Il est préférable de faire demi- tour au point de vue panoramique et de descendre jusqu’au lavoir (D).
De là on peut apercevoir en contre bas, rue de la Rose, le Château d’Aiguy (E).
Descendre par le chemin de Chanduraz (F) jusqu’à la rue des Mûriers (G).
Continuer cette rue à gauche, elle se prolonge par la rue de l’Arbre d’Or (H) pour arriver à la place Saint Laurent (I).
Retourner sur ses pas et suivre la rue des Mûriers jusqu’à la place Léon Ponnet. De là , on a une nouvelle vue sur le château d’Aiguy.

Pour retourner au parking du monument aux morts, descendre les escaliers en direction de la route départementale.
Pour retourner rue de la Termette, suivre la Rue des Mûriers jusqu’à la croix de mission puis longer la route départementale (J) en prenant à droite sur 300 mètres jusqu’à la cabine téléphonique.

Points d’intérêts du circuit

A.  « La Termette » était la nourrice de l’écrivain François Amon- Jean auteur de ‘L’enfant oublié’(1963) dans lequel sont racontés les souvenirs d’enfance du jeune François .
Ouvrage présentant un intérêt pour la connaissance de la botanique locale ainsi que l’histoire de la vie agricole de la région.

B. Point de vue sur les vignes de Béon, la réserve naturelle du Marais de Lavours et la dent du Chat en Savoie.

C. Un château fort existait déjà au XI ème siècle, possession des seigneurs de Luyrieux /Lhuirieu dont la devise était ‘Belle sans blasme’.
Au cours des siècles la famille s’est partagée en nombreuses branches implantées dans le Bugey et en Savoie .Les membres de la familles occupèrent des charges prestigieuses telles que celles de Bailly de Bresse ou de Savoie, Sénéchal de Baucaire et de Nîmes, Gouverneur de Nice ou Chambellans des ducs de Savoie.
Même si une grande tour avait été rebâtie en 1450 et qu’on trouvait encore une chapelle rurale avant la révolution le site est maintenant difficilement accesssible.
Il y avait également dans les dépendances du château une verrerie fabriquant un verre irisé extrêmement mince et dont des débris ont été trouvés il y a quelques années.

021

D. Point de départ de randonnées
Circuit Béon/Pointe de Chanduraz/Béon (6 heures 30)
Grand circuit Béon/Romagnieu /Béon (3 heures30)
De Romagnieu superbe vue allant des Alpes au Lyonnais en passant par le Massif de Belledonne et la Grande chartreuse.

Petit circuit Béon/Romagnieu/Béon (2 heures 30)

E. Château privé du XIXème siècle.

Ici Gertrude Stein (poétesse, écrivain et dramaturge américaine ,1874-1946) se lie avec la Baronne May d’Aiguy qui assurera la traduction de nombres de ses œuvres.
Son ouvrage’La terre est ronde’est dédié à Rose d’Aiguy, petite fille de May.

F. Point de passage du GR 9 A et chemin en direction de Culoz

G. ’Les Mûriers’ est une référence à l’élevage des vers à soie utilisés dans les filatures lyonnaises. Ils se nourrissaient des feuilles stockées dans des granges à proximité.
Des vestiges d’une ancienne magnanerie se trouvent dans la maison (privée) Michel rue des Mûriers.

H. Joli lavoir fleuri en été, en face maison datant de 1778.

I. L’église du XIV ème siècle sous le patronage de Saint Laurent (patron des pauvres) se trouve perchée au sommet d’un rocher, le Moret.
Sous le clocher un porche donne accès à la vielle cure remarquable par son toit en forme de carène de navire renversée.
Il a été trouvé de nombreuses tombes romaines attestant de la présence des romains dans le quartier de l’Eglise.
Dans la rue principale, on peut voir une maison ayant une tour (contenant un escalier à vis en pierre).La tradition lui attribue l’emplacement du tout premier château occupé par le chevalier Guillaume Béone.

J .Caveau Sylvain Bois. Dégustation de vins du Bugey, A.O.C.

Posté le 25 mars 2013 dans Non classé.